Chute d’une éolienne géante dans le Loiret

Dans son édition du 6 Novembre 2018, le quotidien « La République du Centre » relate l’effondrement dans la nuit, d’une éolienne de 140 mètres de haut (mât de 90 mètres + les pales), alors même qu’aucun coup de vent n’était en cours sur cette zone du Bassin parisien et qu’il s’agit d’une installation relativement récente (Mai 2010).

Comment expliquer un tel incident si ce n’est par l’incurie du promoteur et de l’exploitant éolien, qui privilégient la course aux profits et la rentabilité à cours terme au détriment de la sécurité des riverains et de l’environnement (quid du recyclage des 50 tonnes d’acier désormais à terre et inutilisables, sans oublier les matériaux contenus dans l’aérogénérateur : terres rares et autres composants plus ou moins polluants…) ?

Par chance la chute de l’engin n’a causé ni victime ni dégât dans cette zone de grande culture betteravière à l’habitat peu dense, mais il n’en aurait peut-être pas été de même dans les 2 zones identifiées pour les projets éoliens d’Amions et de Pommiers :
la première traverse la forêt de Bas, qui se remet à peine des destructions causées par la tempête de l’hiver 1999 et est traversée par plusieurs sentiers de randonnées dont le chemin de Saint-Jacques de Compostelle (GR 765) ;
la deuxième occupe des pâturages bocagers proches du village de Pommiers, où paissent à l’année des troupeaux bovins et équipés de bâtiments agricoles ;
sans oublier les agriculteurs eux-mêmes, susceptibles dans le cadre de leurs activités de se trouver sur leurs terres au mauvais moment (car les éoliennes n’attendent pas nécessairement la nuit pour tomber…)

Faut-il arrêter le vent pour éviter l’effondrement des éoliennes géantes ?

Ce genre de fait-divers devrait faire réfléchir les partisans de l’implantation de parcs industriels éoliens sur notre territoire rural animé d’êtres vivants, car les accidents n’arrivent pas qu’aux autres et une fois les installations en place il sera trop tard : mettre en péril la sécurité collective pour le seul bénéfice financier de quelques personnes n’est pas une attitude responsable !

~~~~~~~~~~

(Cliquer ici pour accéder à l’article en ligne de la République du Centre)